[FR] Malok : Terra Incognita
Derniers sujets
» forum out ?
Sam 23 Jan - 2:42 par saelanvern

» henchs et compagnie
Lun 29 Juin - 8:37 par poiu

» NWN.ini
Mar 16 Juin - 21:56 par foofight

» Iso
Mar 3 Mar - 2:34 par foofight

» Bonne année
Lun 2 Fév - 3:49 par Van Reckling

» Le projet Q
Ven 23 Jan - 16:34 par foofight

» Missions Solo
Sam 6 Déc - 21:51 par foofight

» nouvelles maps 1.69
Ven 22 Aoû - 16:53 par saelanvern

» poules
Lun 11 Aoû - 12:32 par saelanvern

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 11 le Jeu 2 Fév - 18:36

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Statistiques
Nous avons 73 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est angelus_h

Nos membres ont posté un total de 3292 messages dans 554 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

chroniques de Malok : les docks

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 chroniques de Malok : les docks le Jeu 22 Fév - 19:44

chtrak

avatar
Spectre
Spectre
Malok semble de prime abord une tranquille bourgade sise au bord de la mer au sud de l'île. Ce qui est d'emblée surprenant, c'est de voir comment, en si peu de temps cette cité s'est construite et s'est agrandie. A ce que je me suis laissé dire, l'ensemble des bâtiments ne dateraient pas de plus de quatre vingt années !

Le voyageur y accostant par les docks trouvera au pied du grand phare l'ambiance classique que l'on retrouve dans ce genre de lieu : repaire de marins, dockers qui râlent, marchande de poissons, de teintures…Tout pour plaire aux plus aventuriers d'entre eux.

Il pourra tenter de se désaltérer à l'auberge du cerf noir, à ses risques et périls. En effet, on y trouve souvent des personnages avinés, qui ne tiennent plus beaucoup sur leurs jambes et par là même incapables de mener leur travail à bout. Il est possible que dans leur délire éthylique, ils confient au voyageur de passage une tâche qu'eux même ne sont plus aptes à réaliser. Ce dernier y trouvera aussi un certain Roberto, guide de son état, qui en échange d'une somme pas si modique que ça, lui proposera de l'accompagner jusqu'à la cité des elfes ou à Gnaark Mok, la ville naine. Néanmoins, attention à ne pas trop traîner ses guêtres dans les arrières salles et autres sous sols de la caverne car on dit que l'établissement sert de salle de réunion à des individus peu recommandables. Il est même raconté qu'un passage dans les sous sols permettrait de rejoindre les égouts de la ville. Si l'envie en prend le voyageur peu prude, il pourra aussi aller dans les étages supérieurs où certaines hôtesses charmantes sauront le recevoir et lui permettre quelques loisirs et autres distractions.

En se promenant sur les quais, on pourra aussi trouver un office du tourisme, tenu d'une main de maître; judicieuse initiative de la part du Gouverneur Brisedale, bien que la visite sereine des terres de l'île soit une activité peu répandue; ainsi qu'une des entrées du célèbre hall des artisans. Là, maître boulanger et autres marmitons s'affairent souvent entre le port où ils achètent les denrées de base pour préparer leurs recettes et les fourneaux qui chauffent jour et nuit.

Il est clair que nous déconseillons aux voyageurs de se promener la nuit sur le quartier des docks vu que la garde n'y veille pas et que de sombres individus ont tendance à profiter de l'obscurité pour se livrer à quelques rapines, larcins et coupage de gorge des imprudents à la bourse trop bien garnie….


Mouldou Courju - Chroniqueur auxiliaire

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum