[FR] Malok : Terra Incognita
Derniers sujets
» forum out ?
Sam 23 Jan - 2:42 par saelanvern

» henchs et compagnie
Lun 29 Juin - 8:37 par poiu

» NWN.ini
Mar 16 Juin - 21:56 par foofight

» Iso
Mar 3 Mar - 2:34 par foofight

» Bonne année
Lun 2 Fév - 3:49 par Van Reckling

» Le projet Q
Ven 23 Jan - 16:34 par foofight

» Missions Solo
Sam 6 Déc - 21:51 par foofight

» nouvelles maps 1.69
Ven 22 Aoû - 16:53 par saelanvern

» poules
Lun 11 Aoû - 12:32 par saelanvern

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité :: 1 Moteur de recherche

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 11 le Jeu 2 Fév - 18:36

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Statistiques
Nous avons 73 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est angelus_h

Nos membres ont posté un total de 3292 messages dans 554 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Van Reckling

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Van Reckling le Mar 20 Fév - 15:26

Souvenir amer
Va, mon fils, la fortune que je ne puis t'offrir ce sera à toi de la gagner

tristesse
A quoi sert un titre sans l'estime qu'apporte la fortune, trop occupé à satisfaire les indigents tu ne pris garde de préserver l'avenir des tiens et me voici maintenant parcourant le monde et monnayant les talents que ta générosité si mal ordonnée m'a légué.

nostalgie
Ah Père, me voici bien marri désormais ou je me vois contraint d'abandonner aux prêtres, cette enfant qui pour son malheur, m'a reçu comme père. Au moins avais-je un toit, et je connaissais mes parents, quant à toi fragile créature à peine née , qui sait si je te reverrais un jour, la nécessité me pousse à te laisser en ce lieu plus propice à ton éducation que les champs de batailles qui sont mon quotidien.

espoir
Puisse-tu choisir une voie plus digne de tes illustres ancêtres que celle de ce pathétique mercenaire que je suis devenu.

Adieux
Trêve de jérémiades et de pleurs, le bonheur ne semble pas devoir croiser notre chemin, je promis à ta mère mourrante de t'assurer un avenir, ces prêtres devront s'en charger, la guerre m'appelle et avec elle l'espoir de jours meilleurs.

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum