[FR] Malok : Terra Incognita
Derniers sujets
» forum out ?
Sam 23 Jan - 2:42 par saelanvern

» henchs et compagnie
Lun 29 Juin - 8:37 par poiu

» NWN.ini
Mar 16 Juin - 21:56 par foofight

» Iso
Mar 3 Mar - 2:34 par foofight

» Bonne année
Lun 2 Fév - 3:49 par Van Reckling

» Le projet Q
Ven 23 Jan - 16:34 par foofight

» Missions Solo
Sam 6 Déc - 21:51 par foofight

» nouvelles maps 1.69
Ven 22 Aoû - 16:53 par saelanvern

» poules
Lun 11 Aoû - 12:32 par saelanvern

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 11 le Jeu 2 Fév - 18:36

Connexion

Récupérer mon mot de passe



Statistiques
Nous avons 73 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est angelus_h

Nos membres ont posté un total de 3292 messages dans 554 sujets
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Genji Farren

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Genji Farren le Ven 16 Fév - 22:37

Xevro

avatar
Fantome
Fantome
Genji rassemblait ses forces, il le devait, c´était sa seul chance de survivre, de revoir le soleil un jour, mais il n´y voyait rien, le tissu que son maitre lui avait attaché devant les yeux le rendait aveugle, de grosses goutes de sueurs perlaient sur sa nuque, ses main étaient devenues blanches à force de serrer son épée, il était seul, dans l´inconnu, abandonné par celui qui fut son mentor...
La seule chose dont il était sûr était qu´il était aveugle au milieu d´un groupe d'orque... La seule pensée de ce que ces monstres pouvait lui faire le remplissait de peur....



Un mois avant :

"Genji, réveille toi !"

Encore à moitié endormi, Genji, un jeune aspirant de l'academie de Padhiver ouvrait péniblement les yeux, découvrant peu à peu le visage de son professeur, le maître Kemal.

"Tu dois être plus matinal Genji ! Tes parents ont presque tout donné pour que tu suive ton enseignement ici, avec les plus grands maîtres de le ville."

Kemal marqua une pause, il regardait l´étudiant se lever péniblement, songeant aux longues années qu´il avait passé dans cette école à enseigner à de futurs soldats la dure loi de la vie. Des soldats, oui, car il le savait, ces enfants, à peine à l´age de raison, viendrait à rejoindre l'armée, où l'on avait besoin de combatant d´élite pret à tout pour défendre Padhiver.

Nous sommes un an avant le debut de la propagassion du fléau qui détruisi la ville. La guerre entre Luskan et Padhiver n´avait jamais été aussi violente, mais ce qui inquietait surtout le roi, était les guerres des gangs qui ravagent la cité depuis des mois. Un nouveau danger menace la ville et l'academie recrute de plus en plus de jeunes soldats. La ville est au bord du gouffre, c´est à cette période que certains élèves choisissent une vie de bandit ou celle de protecteur de la ville...

"Oui, maître, j´arrive, laisser moi juste le temp de m´habiller."

Kemal sortit de la pièce avec un sourire aux lèvres... Cet élève était de la bonne graine, même si il lui arrivait d´avoir des problèmes de réveil.

Genji était issu d´une famille pauvre: un père marin lui a appris le respect et l´obéissance, et une mère sans travail fixe, vendeuse de fruits le matin, et ouvrière le soir. C´est dans cette univers, de sueurs et de durs labeurs que Genji vécut son enfance. Etant un Halfelin débrouillard il a, avant d'entrer dans l'academie acumulé les petits boulot et pofiné son talent pour rester invisible au monde qui l'entour. Il aime par dessu tout espionner les conversations des voyageurs et aventuriers de passage en ville et entretient le mistère autour de lui. Il n'a jamais eu d'ami stable, ne dévoilant jamais son nom il a pour mani de marcher tout le temp dans l'ombre et s'afuble d'une capuche et d'un masque quand il sort pour ne pas faire connaitre son visage.

A l´age de 21 ans, son père prit la décision de l´envoyer à l'academie de Padhiver, où il était sûr que son enfant aurait un avenir.

Genji choisit la profession de Roublard, pour suivre l'enseignement du maitre espion Kemal et espère devenir lui aussi un espion une fois son entrainement acomplie.


Genji a maintenant 24 ans, il est pret a partir du monastère après 3 années d´études, il espère retrouver ses parents, cela fait si longtemps qu´il n´a pas eu de nouvelles de son père et de sa mère...



Attendant son élève en haut des marche qui mènent au monastére, le maitre Kemal pensait a ce qu'il avait apris de lui, il le trouvait tétu et sur de lui mais il ne douté pas du grand potentiel que faisait preuve son aprentie.

"Maître ! J´ai fini, vous vouliez me parlez ?"

Genji montait les marches une a une, habillé d´une élégante tunique, une épée courte magique que son maitre lui avait donné.

"Genji, je sais pourquoi tu as choisi de devenir espion, mais je pense qu´il est temp pour toi d´apprendre une autre facette de ce métier, loin des cachettes sur. Nous partirons vers des terres lointaine pour que tu comprenne que ta ruse et ta discretion ne te sauverons pas tout le temp.

" Mais maitre ...."

"Ne discute pas, je veux te voir au port dans une heure, nous embarqueront vers Malok."



Plusieurs jours après, Genji se trouvait seul pret de Malok, le maitre Kemal lui avait fait revetir un habit de roublard noir, un bandage sur les yeux que son maitre lui avait instament demandé de ne pas retirer. Durant le voyage, il avait du apprendre intensémment avec son maitre les bases du combats, il avait même appris quelques bottes, même si il se demandé l'utilité de ceci quand il pouvait éviter les ennemis.

Mais, l´entrainement ne le préparait à rien d´autre qu´à survivre, Kemal lui avait demander de ne jamais enlever son bandage, et Genji doutait qu´il puisse y arriver de toute façon, tellement il était fermement attaché.

Son maître était reparti avec le bateau qu´il les avait conduit ici, à Malok, dans une île totalement inconnu, avec pour seule consigne de survivre. Genji ne connaisait pas ce continent, il s'avait juste qu'il était seul, sans un sou, aveuglé par un bandage qui l´handicapé. Il ne comprenait pas pourquoi son maître lui faisait endurer cela, il ne savait qu´une chose, il allait devoir survivre...


------------------------------------------------------------------------------------



Genji rassemblait ses forces, il le devait, c´était sa seul chance de survivre, de revoire le soleil un jour, mais il n´y voyait rien, le tissu que son maitre lui avait attaché devant les yeux le rendait aveugle, des grosses goutes de sueurs perlaient sur sa nuque, ses main étaient devenu blanche a force de sérré son épée, il était seul, dans l´inconnu, abandonner par son maitre...
La seul chose dont il était sur était qu´il était aveugle au millieu d´un groupe d'orques, la seul pensser de ce que ces monstres pouvait lui faire le remplisser de peur....

A chaque seconde, la pousière des environs s´incinué dans ces narines, il avait de plus en plus de mal a respiré...

Il était partie de Malok après plusieurs jours, seul. Genji était un étranger à se monde de sueur, de mort et de combat, ce monde n´avait rien avoire avec celui ou il vivait à l'academie. Qu´il aurait aimer enlevait son bandeau, et se passait le visage dans l´eau. Etre loin de ces orques qui l´avait capturé...

Il avait peur, une peur panique, il repensser a tout ce que son maitre lui avait dit. il repensser aux techniques de combats qu'il avait aquis. Aujourd´hui, il ne devait plus ce cacher ou écouter une conversation sans ce faire repérer, il devait se battre pour ca vie, pour sa libérté !

Il venait de comprendre pourquoi les maitre instructeur ne voulait pas de lui, pourquoi le maitre Kemal l´avait demander de partir. Il ne devait pas voir avec ces yeux, mais avec son esprit, il devait écouter, suprimer son principale atout pour s'en trouver un nouveau. Enfin il le penssait vaguement...

Il ne pouvait distingué les orques, mais il entendait leurs repiration, il s´entait le batement de leurs coeur.

Il prit conscience qu´un des orque avait une flèche dans l´épaule droite, et que deux hommes les suivaient. Il leva son épée et s'apréta a l'abatre sur la bête, il frapa de toute ses forces et, pris au dépourvu l'orque mouru sur le coup.

Profitant de l'effet de surprise coura jusque de l´autre coté d´un pont de bois, non loin de leurs position, il senté les orques mourire, surement ce dit il, le crie d'agonie de l'orque qu'il avait tuer avait alerté quelqu'un, ou bien une bête qui rode souvent dans cette région... Il monta sur un monticule, ils atendrait que les orques survivant passe par la, ils était obliger de venir si ils le cherchaient ou si quelqu'un les chassé comme il l'avait entendu.
Et quand ils passeront par la... ils les tuerait tous !



------------------------------------------

La puanteur des cadavres calciné remplit Genji de dégout, les orques étaient mort, ils les avait tuer grace aux techniques que son maitre lui avait apris avant de le quiter, puis avait brullé leurs cadavres. Il avait sentit une étrange puisance en lui, une exaltation étrange, il avait touché au coeur du combat, au coeur de sa rage, son arme était devenu tout autre dans ses mains, bien plus qu'un bout de métal il sentait sa puissance couler en lui. Il ne l'avais jamais utilisé jusqu'a maintenant et il ne s'était pas doué un instant que l'arme de son maitre pouvait être magique.

Il n´u pas le temp de réfléchire d´avantage, des personnes venait vers lui, des pas lourd et surement pas amicale. Genji pris la fuite, il couru quelques minutes, le vent le fouettait de plein fouet, il ce senté revivre, comme resourcé par une nouvelle puissance. Il n´avait plus rien a craindre des alentours de Malok, maintenant qu´il avait compris ce que sont maitre avait choisit pour lui.

Il ne fallu pas longtemp avant qu´il n´ariva a une ville, il passa plusieurs disaines de minutes à couper son bandage aux yeux avec son épée puis, il passa plusieurs jours dans la ville, il y médita sur ce qu'il devait faire et conclu qu'il ne reviendrait jamais pret de son maitre qui avait mis sa vie en danger de si lache manière. Il allé gardé tous ses atouts, de la discretion au maniment des armes et il le savait, il trouverait surement de quoi faire dans cette région....

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum